La vaccination n’est pas un acte anodin. En effet, le chat réagit de manière forte à la vaccination et peut être faible pendant plusieurs jours après celle-ci. Il convient donc de trouver le protocole de vaccination adéquat avec votre vétérinaire, à savoir :

Quels sont les vaccins à faire ou ne pas faire suivant l’endroit où vous vivez et le mode de vie de votre chat ? A quelles dates faire les vaccins et doit-on tous les faire en même temps ?

vaccination-chat

Les différents types de vaccins

  • Les vaccins de type vivant qui sont très efficaces mais présentent un danger non négligeable car ils peuvent provoquer les maladies et même être mortelle pour certains, comme la Chlamydiose par exemple.
  • Les vaccins de type mort, sans danger mais sans efficacité.
  • Et enfin les vaccins de type vivant atténué, ceux qui sont d’ailleurs fabriqués par les laboratoires les plus sérieux en France. Le parfait compromis entre l’efficacité optimum et la réduction maximale des risques.

Les différentes maladies traitées par les vaccins

  • Le Typhus : vaccin reconnu pour être dangereux au moment de l’inoculation sur les chattes gestantes (risques d’avortement).
  • Le Coryza : vaccin traitant les cas mortels de Coryza. En effet, les rhumes qui font également partie de la famille des Coryzas, ne sont évidemment pas traités par ce vaccin.
  • La Calicivirose (Herpès virose)
  • La Chlamydiose
  • La Rage : il faut savoir que ce vaccin est totalement inutile en France, puisque le territoire est indemne de la rage depuis plusieurs années. Par contre il est obligatoire pour passer les frontières, si vous placez votre chat en pension féline ou si vous passez vos vacances en camping.
  • La leucose féline (FelV) : totalement inutile si votre chat ne sort pas et n’est pas en contact avec des chats qui sortent. A faire absolument si vous le laissez sortir, bien sûr !

Les maladies mortelles non traitées par les vaccins

Pourquoi et comment faire vacciner son chat ?

Vous l’aurez compris, la vaccination n’étant pas un acte anodin, il convient de trouver avec son vétérinaire la formule la mieux adaptée à votre minou, et il n’est pas la peine de faire des vaccins totalement inutiles qui, en plus d’être coûteux, peuvent s’avérer dangereux pour votre animal.

Il convient de trouver un vétérinaire qui connaît et aime les chats, afin que la vaccination soit faite en douceur et sans brutalité. En effet, un chat ne doit jamais être stressé.

Il va de soi que votre chat doit être vacciné tous les ans afin de le protéger contre les maladies mortelles couvertes par les vaccins.

Le coût des vaccins

Selon le vaccin, il faudra compter, en moyenne, une vaccination autour des 60€ avec la consultation comprise. Ce prix va différer selon les régions bien sûr et selon les praticiens. Pour les heureux possesseurs d’une assurance animaux, les vaccins peuvent être compris dans votre formule. Pour en avoir la certitude, il faut regarder les clauses de votre contrat. De plus, si vous avez choisi l’option prévention dans votre contrat, tout acte de vaccination vous sera remboursé par votre assureur ainsi que les vermifuges, colliers anti-puces etc.

Le rappel

Il est important de préciser que pour qu’un vaccin soit efficace pendant toute la durée de vie de l’animal, il est indispensable d’effectuer les rappels de vaccination. En règle générale, le cabinet vétérinaire qui suit votre chat vous enverra par courrier, 30 jours avant, un rappel pour vous dire qu’il est temps de faire revacciner votre chat.

N’oubliez pas, seul la vaccination peut empêcher votre chat de contracter des maladies graves voire même mortelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *