En deux mots : très tardivement. On connaît le cas de matous qui ont engendré une descendance à seize ans, âge respectable pour un félin. Cela équivaut, pour un mâle humain, à devenir père vers les soixante-dix ans.

Des chattes ont donné le jour quand elles avaient déjà douze ans. Chez les femmes, le record a été battu à 82 ans, ce qui équivaut à douze – treize ans pour un félin.

L’âge de la ménopause, qui se situe le plus souvent à cinquante et un ans chez les femmes, correspond à sept ans pour une chatte. En conclusion, les chats restent fertiles plus longtemps que nous, toutes proportions gardées.

reproduction-chat

Pour ne pas exagérer les capacités reproductrices de la chatte, il faut signaler que, lorsqu’elle a entre huit et douze ans, le nombre des chatons diminue progressivement à chaque portée, ce qui prouve que l’appareil reproducteur commence à donner des signes de ralentissement. Seules les plus robustes des chattes de gouttière restent dans la course jusqu’au bout. Les chattes à pedigree, qui n’ont pas la vigueur des hybrides, déposent les armes plus tôt.

Pour ceux qui aiment comparer l’âge de leur compagnon à quatre pattes avec le leur, le tableau ci-dessous peut être d’un certain intérêt. Il va de soi que ces chiffres sont mentionnés à titre purement indicatif. L’âge est donné en années.

  • 1 an chez le chat correspond à 15 ans en âge humain,
  • 2 ans chez le chat correspond à 25 ans en âge humain,
  • 4 ans chez le chat correspond à 40 ans en âge humain,
  • 7 ans chez le chat correspond à 50 ans en âge humain,
  • 10 ans chez le chat correspond à 60 ans en âge humain,
  • 15 ans chez le chat correspond à 75 ans en âge humain,
  • 20 ans chez le chat correspond à 105 ans en âge humain,
  • 30 ans chez le chat correspond à 120 ans en âge humain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *